Accueil - Secrétariat  04 66 79 79 33

Accueil - Secrétariat  04 66 79 79 33

Présentation

S'appuyant sur deux principes pédagogiques fondamentaux, l'appropriation des savoirs et l'alternance, la finalité de la formation est de promouvoir un professionnel infirmier apte à répondre aux besoins de santé des personnes dans le cadre d'une approche pluri professionnelle.

En 2009, la formation entre dans le cadre de la construction européenne avec l'application des accords de Bologne et s'inscrit dans le système LMD. C'est l'ouverture à l'universitarisation de la formation avec l'obtention pour les étudiants infirmiers d'un grade de licence.

Afin de faciliter le travail de partenariat avec les universités, les IFSI publics et privés de la région Languedoc Roussillon ont constitué un GCS.

Durée des études :

La formation se déroule sur 6 semestres soit 4200h réparties en 2100h d'enseignement théorique en IFSI et 2100h d'enseignement pratique en stage.

L'enseignement en IFSI est dispensé sur la base de 35h par semaine dont les modalités sont prévues par les responsables pédagogiques.

La durée de présence en stage est de 35h par semaine.

Coût de la formation :

Selon votre statut, les frais de formation sont pris en charge soit par :

- la Région Occitanie.
- l'employeur.
- vous-même.

 Les personnes éligibles à la prise en charge par la Région

 Les personnes non éligibles à la prise en charge par la Région

1.Les jeunes en poursuite d'études.
2.Les personnes demandeurs d'emploi non démissionnaires.

3.Les salariés.
4.Les salariés démissionnaires, en disponibilité, en congé sabbatique ou en congé parental.


Merci de prendre connaissance des documents à fournir en fonction de votre situation. Ils sont à fournir dans le cadre du dossier définitif d'inscription d'entrée en formation, à déposer à l'IFSI.

1. Les jeunes en poursuite d'études

Le jeune (a priori de moins de 26 ans) en poursuite d'études immédiate doit uniquement remettre une copie du certificat de scolarité dans un établissement de formation initiale (collège, lycée, université, etc) pour l'année scolaire immédiatement précédente (n-1).

Le jeune, à N+2 de sa dernière année de formation, n'étant plus inscrit dans un établissement de formation initiale mais ayant préparé le concours doit transmettre :

- le dernier certificat de scolarité dont il dispose (n-2).
- le cas échéant, une attestation de formation de préparation au concours.
- une attestation sur l'honneur qu'il est en poursuite d'études.

2. Les personnes demandeurs d'emploi non démissionnaires

Pour justifier du statut de demandeur d'emploi, la personne doit produire une attestation d'inscription à Pôle Emploi ou dans une Mission Locale.

Pour justifier qu'il n'a pas démissionné, le demandeur d'emploi doit remettre une copie de son dernier contrat de travail.

3. Les salariés

3.1. Procédure de demande de prise en charge par l'employeur

Pour les personnes en promotion professionnelle, le financement doit être assurée par l'ANFH (pour le secteur public) et par les OPCA (pour le secteur privé). Toute personne salariée doit se renseigner auprès de son employeur.

4. Les personnes démissionnaires, en disponibilité, en congé sabbatique, en congé parental, ou n'exerçant aucune activité professionnelle

Toute personne qui démissionne, prend une disponibilité, un congé sabbatique ou un congé parental pour entrer immédiatement en formation doit savoir que ni son employeur ni la Région ne financeront sa formation et il devra lui-même payer ses frais de formation.

5. Le coût de la formation

Les personnes éligibles
à la prise en charge par la Région

 Les personnes non éligibles
 à la prise en charge par la Région

Formation
prise en charge
par la Région

8940 €


[1] Tarif applicable pour la rentrée de septembre 2017.
Le tarif à l'entrée en formation constitue le tarif annuel pour les trois années de formation.
Ce montant est susceptible d'évoluer pour chaque rentrée.  

En outre, l'étudiant doit s'acquitter :

  • quelle que soit sa situation, des droits de scolarité (tarif université) : les droits de scolarité sont remboursés lorsque l'étudiant est boursier;
  • des frais de gestion;
  • de la Sécurité sociale : L'affiliation est obligatoire pour les étudiants qui ne sont ni assurés sociaux, ni ayant droits d'assurés sociaux;
  • d'une souscription à une mutuelle complémentaire.